10 Designers Rebelles du moment

Après l’ère anti-fashion contestataire des années 80, les nouveaux créateurs indisciplinés sont à l’origine des plus grandes tendances streetstyle du moment.

10 designers qui perturbent le mode de la mode, avec qui on a envie de se Révolter

I. Vetement

Je cite souvent le label collectif Vetements dans mes articles car pour moi, il personnifie les problématiques de toute une génération. Lancée en 2014, la marque a toujours une pertinence culturelle dans ses collections et c’est pourquoi elle est représente la nouvelle sensation de l’industrie de la mode. Vetements insuffle un peu d’air frais en réinventant nos classiques et en remettant en question nos fashion convictions avec des silhouettes déstructurées dans un style underground.

810
Vetements printemps/été 2016

II. Jacquemus

A à peine 26 ans, le créateur Simon Porte Jacquemus est à la tête de la marque éponyme que tout le monde s’arrache. Décrit comme spontané et authentique, Jacquemus crée des collections pour des femmes candides, simples qui ne prennent jamais de haut. Son style est facilement reconnaissable avec ses formes rondes et volumineuses, mais en même temps accessibles et faciles à porter.

Au delà d’une mode sincère, sa force réside dans le fait de raconter des histoires au travers de ses collections. Il accompagne d’ailleurs toujours ses créations de mises en scène dans un décor naturel, mettant ainsi son message en valeur. Simon Jacquemus sait également jouer des réseaux sociaux. Très actif sur Instagram, il y réalise des mini scènes inspirées de son quotidien, dans une atmosphère infusée d’une touche artistique. Simon, c’est un peu le bon ami enthousiaste et marrant, qui retranscrit son réel selon sa vision. On en oublie presque que c’est le styliste phare du moment.

courant-0
Jacquemus printemps/été 2017

III. Hood by Air 

Derrière la marque streetstyle boulversant les codes du genre et de la mode, se trouve Shayne Oliver, un new-yorkais qui s’est fait connaître en vendant des t-shirts inscrits du mot « Hood »à 75$. La griffe a une allure ghetto gothique, et s’amuse a mélanger les codes du milieu hip hop, metal et queer pour mettre en avant la complexité humaine.

HBA réunit tous les rejetés de la mode et les guide vers l’acceptation et l’expression de soi tel un prophète. Le but suprême: créer des associations inattendues et se libérer des étiquettes liées aux différentes communautés.

hba_aw16_chahn_polas_07


« Je brise les règles établies. Je fais ce que je veux sur le podium et j’ai le contrôle sur mon business. C’est là qu’est ma liberté« 

Shayne Olivier


IV. Gosha Rubchinskiy

Apparu sur la scène de la mode masculine en 2012, le créateur Russe à l’orthographe challengeant est le roi du streetwear 2.0. Puisant son inspiration dans ses origines slaves, il bénéficie du soutien du communauté de créatifs underground et du styliste de renommé international à la tête de Comme des Garçons. 

Gosha pertube la scène de la mode en remaniant les logos classiques et en leur donnant une toute autre signification. L’une de ses rénovations les plus connues est celle du designer Tommy Hilfiger, qui a tourné l’ensemble de sa communication people autour de son logo emblématique dans les années 90. En effet, Hilfiger a converti les stars hip-hop et r’n’b de l’époque, telles que Aaliyah, Snoop Dogg, ou Usher, en diffusant ses sweatshirts imprimés de sa signature.

Quelques décennies plus tard, Gosha Rubchinskiy s’approprie le logo bleu, rouge et blanc en intégrant le drapeau de la Russie et transforme le nom « Tommy Hilfiger » par le sien écrit en russe. Ce nouvel emblème représentant toute une nouvelle génération d’avant-gardistes secoue les conventions du monde de la mode en place.

vf_gosha_ah15_4774
Gosha Rubchinskiy printemps/été 2016

 

V. Applecore 

Applecore fut fondé en 2015 par deux créateurs parisiens, Moriba-Maurice Koné et Steven Alexis, inspirés par le cubisme, les sous-cultures populaires et le streetwear. Le positionnement de la marque repose sur son aspect décontractée, affranchi et simple mais pas banal. Le nom de label Applecore signifiant trognon de pomme en anglais rélève du fait qu’il représente la partie centrale qui reste une fois que le fruit a été mangé; Applecore est à mi-chemin entre la marque intemporelle, essentiel et durable.

L’autre principale mission de la marque est de s’opposer au diktats du genre, et donc de donner la possibilité à leurs clients de s’habiller selon leurs préférences et personnalité plutôt que leur identité biologique. Moriba-Maurice Koné affirma d’ailleurs que l’un de leurs objectifs du moment est de faire une place aux jupes dans la garde-robe des hommes.

Pour incarner l’ADN populaire et libérateur de la marque, sa dernière collection intitulée « HUMANISME » est inspirée de la Renaissance du XVe siècle, et met en scène L’homme de Vitruve de Léonard de Vinci, soit l’homme au centre de l’univers (de la mode).


« Notre obsession du moment, créer une jupe pour homme qui ne fait pas peur aux hommes »

Moriba-Maurice Koné


Enfin pour représenter le style Applecore, leur pièce emblématique est le sweat col haut qui est un basique détourné par un esprit street et minimaliste, orné de touches féminines.

a6562c570d762b4994656a63c7dffc42
Applecore automne/hiver 2015

Et vous, quels sont vos créateurs émergents préférés?

 

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Les plus à plaindre, ce sont les mannequins qui doivent porter ces horreurs !

    J'aime

    1. beauteinsight dit :

      C’est une façon de voir les choses également :))

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s